Faïencerie étrangères-Poterie Dubois

 

Cette famille, fidèle à Bouffioulx depuis le XVIe siècle, à travaillé à la roue et au four, a fait surgir des mains habiles de ses artisans tant d’objets familiers, humbles ustensiles de nos foyers d’hier ou pièces décoratives des salons bourgeois.
Les CRAME-DUBOIS n’ont jamais cessé d’assurer au grès cérame les lettres de noblesse qui l’ont fait figurer au patrimoine artistique contemporain de nos provinces wallonnes, tradition dignement maintenue par ses actuels représentants. »

Treize générations d’artisans et d’artistes

Georges CRAME « l’Ancien » : Il figure en tant que maître potier dans le document de 1595 et qui constitue l’acte de naissance de franc-métier dont il sera le gouverneur plusieurs années de suite. Il mourut avant 1636.
Georges CRAME « le Jeune » : Il fut admis dans le Franc-métier en tant que maître potier en 1619 et gouverneur. En 1640 La veuve Barbe Menu lui transmet la maison de blanc lévrier dans laquelle se trouve un four à pots
Sébastien CRAME « dit Bastien » : Fils du précédent, il devint maître potier en 1636 et gouverneur, il mourut le 20 juin 1675
Jacques CRAME : fils du précédent né le 5 mars 1656. Il devint maître potier en 1679 et gouverneur. Sa poterie était d’importance moyenne. Il mourut en 1726
Pierre-François CRAME : Fils du précédent, né le 21 novembre 1691.  Veuf de sa première femme qui était sa parente au 3e ou 4e degré de consanguinité, il épousa en seconde noces <marie-Joseph CHAPEAU. Il fut missionné par ses confrères auprès du souverain pour empêcher les potiers français de rentrer au Pays-Bas ou pour qu’ils payent une taxe tout comme les potiers belges entrant en France. Il mourut le 9 février 1749.
Pierre-François CRAME : Fils du précédent, il naquit le 20 février 1726 ou il épousa Marie Catherine Huart. Il devint maître potier en 1749 et gouverneur  du Franc métier en 1753. Il fut un fervent opposant à l’installation en qualité de maître potier de Nicolas Gibon.
Pierre-Joseph CRAME : Ainé des dis enfants du couple Crame-Huart, il naquit le 1er avril 1752, il épousa Françoise Baily. Il devient maitre potier en 1785et gouverneur en 1786, 90 et 97. Le couple eut neuf enfants
Jean-Baptiste CRAME : 3ème des neuf enfants, né le 24 décembre 1785, il épousa Anne Marie Bertrand en 1810, ils eurent sept enfants.
Jean-François CRAME : Né le 13 août 1816 et épousa Rosalie Grégoire. D’abord voiturier puis cultivateur, il était propriétaire de la ferme sise « rue de la ferme » actuelle rue Emile Hermant. Il établira dans la grange de la ferme, en 1868, l’atelier de poterie aujourd’hui exploité par son descendant. Il eut 3 enfants dont le benjamin
Gustave-Emile-Joseph CRAME : né le 9 février 1855 et épousa  Eglé Delpire. Elle sera l’initiative du premier comptoir de vente des fabricants de pots. Gustave fabrique des pots à conserves et toute la panoplie de l’époque. Un tourneur de pots, Ponsart servira Gustave.
Fernand DUBOIS : L’unique enfant de Gustave et Eglé fut Emma Crame née en 1884 le 16 mai à Bouffioulx. Elle épousa en seconde noce, le 23 juin 1917 à Bouffioulx Ulysse-Albert-Joseph-Fernand Dubois né à Marcinelle le 18 octobre 1880. Simple employé, il devint potier et régla la succession de Jean François Crame en rachetant la part des héritiers en 1920. Ils ont eu deux enfants Carmen et Gustave.
-Gustave DUBOIS : Né en 1921, il est fait prisonnier de guerre par les allemands en mai 1940, il reprit ses activités dès son retour en 1945.
-Bernard DUBOIS et ses deux filles : Stéphanie et Géraldine

Pays : Belgique
Région :
Faïencerie : Poterie Dubois
Année :
Type : Grès
Signature : Dubois
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries étrangères- Poterie Biron

Depuis 1935, quatre générations de potiers réalisent cet art avec amour et fierté suivant une tradition familiale. Ils se spécialisent, en 1947, dans le grès brun naturel et font apparaître leurs premiers décors en 1970 avec une certaine évolution dans les couleurs et les motifs tout au long des années. Après 60 ans d’expérience, les pièces sont toujours gravées et peintes à la main.

 

Pays : Belgique
Région :
Faïencerie :
Année : +ou- 1975
Type : Grès
Signature : Biron W
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries étrangères- Poterie de Gruyère

 

 

Céramique traditionnelle, la Poterie de Gruyère a été créée en 1930 par le potier Pierre Messerli (1906-1987). Il en a fixé les couleurs de base avec le décor de la grue. Son atelier se situait dans la Grand’rue à Bulle. Il a développé son activité jusqu’en 1971, année de sa retraite.

En 1977, Antoinette Dubuis-Bosshard (1951-2003) s’est installée dans l’atelier Messerli et relança la fabrication de la Poterie de Gruyère. Elle en diversifia considérablement l’éventail des formes. L’atelier de Poterie de Gruyère a déménagé dans ses locaux actuels de la rue du Moléson en 1996. La fabrication est assurée par une fidèle équipe d’artisans gruériens dirigés par Pierre Dubuis.

Pays : Suisse
Région :
Faïencerie : Poterie de Gruyère
Année : 1980-2000
Type : Faïence
Signature : Bulle A. Bossard
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries étrangères- William Alsager Adderley

Voici le fameux beurrier de « mémé » en faïence fine qui m’a tant donné de fil à retordre sur sa provenance. Puis un jour je  retrouve ce décor sur un nécessaire de toilette  dans le film « La dame en noir » avec Daniel Radcliffe comme acteur principal. J’en déduis donc que l’Angleterre pouvait être une piste.

Puis le temps passe et lors de la brocante de Lille, je chine un mendiant avec signature (absence de marque sur le beurrier).

Le mystère était levé, décor Floribel de W.A. Adderley, marque utilisé de 1876 à 1885. William Alsager Adderley (& Co), a exploité la poterie Daisy Bank à Longton  Stoke-on-Trent . production de faïence fine (earthenware) et de porcelaine (China ou Bone China) .

Pays : Angleterre
Région :
Faïencerie : W.A.Adderley
Année : 1876-1885
Type : Faïence fine
Signature : Floribel W.A.A marque au voilier et ivoiry en creux dans la pâte
Restauré : non
Etat : Excellent