La grande maison de la Hubaudière -modèle 1

La Bretagne a été jusqu’à la Révolution, un pays de production et de commerce des toiles. Dans la région quimpéroise, elle était établie autour de Locronan, à l’époque Saint-Ronan des Bois, et le patron des tisserands était saint Ronan, représenté sur le blason de la corporation.

Avant de se spécialiser dans la fabrication de voiles, Locronan était donc un centre toilier « généraliste » où l’on travaillait le lin et le chanvre. Les toiles de lin, le lockram anglais, servaient à faire des vêtements et du linge (chemises, mouchoirs de tête, draps, nappes etc..) ; celles de chanvre, destinées à la fabrication de voiles, arrivaient en Angleterre.

Pays : France
Région : Bretagne
Faïencerie : HB
Année :
Type : Faïence
Signature : HB
Restauré : non
Etat : Quelques éclats

La grande maison de la Hubaudière-Historique

1690 : Jean-Baptiste Bousquet et son fils Pierre originaire de Saint-Zacharie arrivent à Quimper. Fondation de la première manufacture à Locmaria.
1708 : Mort de J-B Bousquet, Pierre Bousquet prend la direction de la manufacture et la déplace place Styvel.
1731 : La manufacture est dirigée par la deuxième fille et son mari. Mr et Mme Bellevaux-Bousquet
1741 : Suite à la mort du couple, P. Bousquet reprend la manufacture et devient administrateur de ses deux petits-enfants.
1749 : Sa petite fille Marie-Jeanne se marie à Pierre-Clément Caussy.
1759 : Suite à la mort de Marie-Jeanne la faïencerie est mise en vente.
1760 : P-C Caussy rachète le manufacture.
1772 : Mariage d’Elisabeth fille de P-C Caussy avec Antoine de la Hubaudière.
1773 : P-C Caussy et Antoine de la Hubaudière fabrique du grès. La même année naissance de Clément de la Hubaudière.
1782 : Mort de P-C Caussy
1789 : La révolution, Antoine soutient les girondins, fuite d’Antoine et de Clément. L’année suivante Antoine est massacré à Fougères. Sa veuve Elisabeth Caussy dite « citoyenne Caussy » reprend la direction de la manufacture familiale.
1803 : elle agrandit la manufacture.
1836 : Clément de la Hubaudière est adjoint au maire de Quimper Astor.
1841 : Mort de Clément son fils Félix lui succède.
1869 : Fougeray est directeur de la manufacture Delahubaudière-Bousquet. Apparition des premières marques HB : Hubaudière-Bousquet.
1876 : Exposition rétrospective de la faïence de Quimper depuis ses origines. Pour l’occasion la maison de la Hubaudière reprend les modèles du XVIIIè s apportés de Rouen par Pierre-clément Caussy.
1881 : Mort de Félix de la Hubaudière. L’année d’après la manufacture devient une société : La faïencerie bretonne de la grande maison HB Locmaria Quimper Corentin.
1890 : Victor Sol de Nevers dirige la manufacture de la grande maison HB.
1914 : La grande maison interrompt ses activités.
1915 : Mort de Guy de la Hubaudière.
1918 : La Faïencerie HB est acquis par une autre société dirigée par Jules Verlingue. La manufacture est transférée près de l’Eglise de Locmaria.
1968 : Les Faïenceries HB et HR sont réunies en une seule société appelée « Les faïenceries de Quimper ».
1983 : Dépôt de Bilan de la nouvelle société, elle ferme et licencie le personnel.
1984 : Reprise par une société américaine dirigée par Paul Janssens. Elle devient la Société Nouvelle des faïenceries de Quimper HB-Henriot.
2003 : Rachat par Pierre Chiron quimpérois d’origine.
2011 : le 4 février HB-Henriot est en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Quimper. En juillet la société est reprise par Jean-Pierre Le Goff.
HR
1778: Guillaume Dumaine, fonde une manufacture de grès
1784 Guillaume Dumaine épouse Marie Jehou.
1789 Guillaume Dumaine obtient l’autorisation de s’installer au 1, rue Haute Locmaria. Même année naissance de Guillaume Dumaine fils.
1803 : Les manufactures de Locmaria fabriquent du grès, de la poterie et faïence utilitaire.
1839 : Guillaume Dumaine, cède son atelier à son gendre Tanquérey.
1869 : Mort de Tanquerey, la manufacture Tanquerey devient Henriot Tanquerey, premières marques : HR = Henriot-Tanquerey.
1884 : Mort de Pierre-Jules Henriot. Jules Henriot prend la direction de la manufacture.
1918 : Après la dissolution de la manufacture Porquier-Beau, Jules Henriot rachète les modèles et la marque.
1922 : abandon de la marque HR pour Henriot en tout lettre ;
1968 : rapprochement des faïenceries HB et Henriot sous l’appellation « Les faïenceries de Quimper »
1983 : Dépôt de Bilan de la nouvelle société, elle ferme et licencie le personnel.
1984 : Reprise par une société américaine dirigée par Paul Janssens. Elle devient la Société Nouvelle des faïenceries de Quimper HB-Henriot.
2003 : Rachat par Pierre Chiron quimpérois d’origine.
2011 : le 4 février HB-Henriot est en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Quimper. En juillet la société est reprise par Jean-Pierre Le Goff.