Salins les Bains – Les potiers de l’Abbaye

 

photo photo photo photo

Occupant initialement l’ancien couvent des Capucins vendu après la Révolution comme bien national, la première faïencerie est installée en 1857 par Moniotte et Granger. Une usine plus appropriée est construite en 1858. La force hydraulique est fournie par la rivière Furieuse et le nouveau chemin de fer offre des conditions de transport idéales pour la manufacture. En 1862, l’activité est rachetée par Bourgeois et Page et se spécialise dans la faïence fine. Durant la deuxième moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle, la faïencerie de Salins produit de nombreux modèles de céramique domestique et de services décorés. Edouard Charbonnier, fils du directeur de la faïencerie de Longchamp, prend en 1912 la direction de la manufacture de Salins dont il est devenu propriétaire. Sous sa direction, la manufacture acquiert une nouvelle notoriété, couronnée en 1925 par une médaille d’or obtenue à l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris. La manufacture emploie, en 1936, 230 ouvriers et poursuit sa production sous la direction des héritiers Charbonnier. La faïencerie de Salins est intégrée à partir de 1968 dans la société des Faïenceries de Sarreguemines avant de se spécialiser dans la céramique sanitaire. La production de vaisselle en faïence courante est arrêtée en 1988, celle des articles de haut de gamme en 1998. Source : Faïence de Salins, Licence : CC BY-SA 3.0 Article Faïence de Salins de Wikipédia en français

  • Pays : France
  • Région : Franche-Comté
  • Faïencerie : Salins les Bains
  • Année : 1950-1960
  • Type : Faïence
  • Signature : Au tampon
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

 

Salins les Bains – Benoit Dangon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Création en grès émaillées à base de cendres de bois puisées dans la nature. Couleurs et nuances se dévoilent à 1300°c au contact de la flamme. Superbe beurrier lie de vin nuancé de violine.

Claude Dangon né en 1950.

1965 formation à l’atelier familial- En 1983 Claude quitte l’atelier familial et créé sa propre affaire à quelques mètres de la poterie Ludovic, repris par la suite par son neveu Benoit Dangon fils de Françoise.

A l’époque de Claude la terre venait de St Amand, cuisson au gaz, fabrique des émaux et technique des engobes.

  • Pays : France
  • Région : Franche-Comté
  • Faïencerie : Benoit Dangon
  • Année : 2005-2010
  • Type : Grès
  • Signature : B Dangon
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

 

Salins les Bains – Poterie Ludovic

 

 

création en faïence de la poterie Ludovic. Dégradé de bleu, vert et marron.

En arrivant à Salins par l’entrée nord, on longe la rivière « La Furieuse » qui abrite sur ses berges deux poteries artisanales, l’une la poterie Ludovic tenue par Bruno Dangon et la seconde sous la responsabilité de son cousin Benoit.
Chez les Dangon on est potier de père en fils. C’est en 1950 que Ludovic Dangon, potier à Accolay dans l’Yonne, décide de venir s’installer à Salins. Dans ses premières années salinoises il rejoint les faïenceries de la cité thermale comme modéliste – décorateur. En 1959, il développe son activité de potier et s’installe dans un local de la rue Préval jusqu’en 1971, année où il ouvrira l’actuelle poterie Ludovic. Ses enfants Françoise, Pierre et Claude, tombés dans l’argile quand ils étaient petits, le rejoignent.
Une notoriété qui dépasse les frontières de la région
À cette période l’activité soutenue des faïenceries de Salins-les-Bains attire de nombreux visiteurs qui profitent de leur venue dans les magasins de vaisselle pour faire un tour chez les potiers. En 1983, Claude décide de voler de ses propres ailes et ouvre sa propre affaire, à quelques centaines de mètres de chez Ludovic. Grâce à des céramiques originales en bleu et rouge le maître Ludovic acquiert une notoriété qui dépasse les limites de la région. A l’heure de la retraite c’est Pierre qui lui succédera. L’entreprise sera reprise quelques années plus tard par Bruno, le fils de Françoise. Chez Claude c’est son fils Benoit qui poursuivra l’aventure Dangon.
Loin d’être concurrentielles ces deux poteries, comme nous l’explique Bruno, sont complémentaires. En effet si lui poursuit la même fabrication que son grand père et son oncle avec de la terre qui vient, depuis 3 générations, de la même carrière à Offranville en Normandie, Benoit a choisi de s’orienter comme son père vers la création de pièces en grès, utilitaires et décoratives (vases, pichets, lampes, plats…).
A la galerie Ludovic la gamme culinaire connait un vif succès et attire de plus en plus de clients restaurateurs.
Pour Bruno et Benoit il est important de maintenir l’héritage familial et tous deux poursuivent sur la même lignée que leurs parents et grands-parents avec des produits entièrement fabriquées à la main dans le respect de la matière et des traditions.

tiré du journal « le progrès » article de 2015

Louis Dangon : formation : 1944-46 Centre de céramique d’art de Saint-Laurent les Mâcons (moniteur Alex Kostanda). Exerce depuis 1959.

Pierre Dangon né en 1945 : formation à l’atelier familial créé en 1973

Bruno Dangon né en 1959 : formation à l’atelier familial exerce depuis 1976

  • Pays : France
  • Région : Franche-Comté
  • Faïencerie : Salins les Bains
  • Année : 2005-2010
  • Type : Grès
  • Signature : Ludovic Salins
  • Restauré :non
  • Etat : Excellent

 

Salins les Bains – Geneviève Lethu 1

 

photo photo photo

Production de Salins pour Geneviève Lethu (source : livre sur la faïencerie de Salins les bains). Faïencerie des capucins. La faïence de Salins est une production céramique, débutée en 1857. Après plusieurs rachats, elle est intégrée à partir de 1968 dans la société des Faïenceries de Sarreguemines avant de se spécialiser dans la céramique sanitaire. La production de vaisselle en faïence courante est arrêtée en 1988, celle des articles de haut de gamme en 1998. photo tirée du livre : assiette avec le décor identique au beurrier présenté. Heberger image

  • Pays : France
  • Région : Franche-Comté
  • Faïencerie : Salins les Bains
  • Année : 1996
  • Type : Faïence
  • Signature : Geneviève Lethu
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Salins les Bains – modèle 3 (sous réserve)

modèle 3 (sous réserve)

photo photo photo photo

Voici deux modèles de la faïencerie des Capucins. Il y a de grandes similitudes avec le beurrier présenté. Il faut savoir que certaines pièces de Salins n’étaient pas toujours marquées. Heberger image Heberger image

  • Pays : France
  • Région : Franche-Comté
  • Faïencerie : Salins les Bains
  • Année : Année non disponible
  • Type : Porcelaine
  • Signature : Inconnue
  • Restaurer :oui
  • Etat : Excellent

Beurrier #215