Faïenceries diverses- Roland Moreau

 Roland Moreau est né en 1941, Après avoir été formé par René Maurel dans les années 1970, il s’installe en 1973 et ouvre sa boutique « La Barbacane », qu’il transforme pour y  installer son fils en restaurant/snack dans les années 1990. Sa production est à la fois utilitaire et artistique, la cuisson se fait dans un four électrique. Roland Moreau travaille seul et n’a pas eu d’apprenti.

Famille d’artiste, la sœur de Mr Moreau, Danielle est une artiste renommée, mariée à Mr Robert Roussil, sculpteur mondialement connu. La famille Moreau habite  la même propriété qu’au début de leur installation.

Quelques noms de potiers qui exercent ou qui ont exercés à Tourrettes sur Loup.

Judith Karolyi, Gilles Quenaon, Paul Badié, Damien Vigroux

Damien Vigroux poterie La Bergerie

 

  • Pays : France
  • Région : PACA
  • Faïencerie : Roland Moreau
  • Année : +ou-1980
  • Type : Grès
  • Signature : manuscrite
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Faïenceries diverses-La poterie de la Montagne

Ce beurrier est arrivé cassé, il a subit une restauration

La poterie de la Montagne est une entreprise industrielle française du xixe siècle située à Saint Honoré les Bains (Nièvre). Elle fut construite dans sa configuration actuelle à la demande du marquis Antoine Théodore Viel de Lunas d’Espeuilles de 1844 à 1847. En 1834, une première poterie fut créée par le même marquis qui avait fait venir les frères Meyer de Suisse. 900 m² sur 4 étages, ayant pour activité la fabrication de céramiques très diverses, elle cessa son activité en 1926.

Soixante personnes étaient embauchées. La Poterie possède un gros four, deux autres plus petits et un four couché à l’extérieur pour les très grosses pièces. Les postes de travail sont toujours dans le bâtiment.

Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 19951 et en cours de classement en tant que monument historique industriel. Cet édifice est le seul de ce type existant encore en France.

 

  • Pays : France
  • Région : Bourgogne
  • Faïencerie : Poterie de la Montagne
  • Année : 1920
  • Type : Grès
  • Signature : St Honoré
  • Restauré : oui
  • Etat : Excellent

 

Faïenceries divers- Biot René Augé Laribé

Grand modèle

Petit modèle

René Augé-Laribé est fils et petit-fils de potier. Il est l’héritier de cette dynastie fondée par son grand-père René et perpétuée par son père Michel et sa mère Sina.

C’est dans les bâtiments typiques de la Poterie Provençale qui est considérée à Biot comme une véritable institution et qui furent édifiés en 1930, qu’il grandit au milieu des ateliers, des tours et des fours : « Lorsque j’étais adolescent, je voulais tout faire sauf potier, dit-il, et j’ai entamé des études techniques et un DEUG de mathématiques tout en continuant quand même à tourner la terre comme je l’avais appris de mon père et de l’un de ses tourneurs Pierre Ghiselli. Je donnais aussi des cours et finalement je me suis coulé dans le moule familial ».

René intègre donc l’entreprise, parfait ses techniques, effectue des stages pour se perfectionner : « C’est plus par le désir de créer de beaux objets que par l’amour de la terre que je suis arrivé à la poterie, indique-t-il, et si je connais bien la terre ma démarche se situe plus sur un plan esthétique »……..

Pour en savoir plus :

http://archives.nicematin.com/article/antibes/biot-rene-auge-laribe-la-creativite-au-service-de-la-poterie.28739.html

  • Pays : France
  • Région : Provence Alpes Côte-d’Azur
  • Faïencerie : Poterie de Biot
  • Année : +ou- 1970
  • Type :  Terre cuite en partie émaillée
  • Signature : Au tampon Biot made in France
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Faïenceries diverses-Nöel Vassard Poterie Tournesol

Nöel Vassard est né en 1947, Beaux Arts du Havre en 1968. Ecole architecture Besançon en 1970. Formé par Mr René Maurel qui avait ouvert son atelier dans les années 1956 à Tourrettes sur Loup. Il a aussi formé Gilles Quenaon et Roland Moreau.
Autodidacte. Début d’activité en 1973, artiste libre, réalisation de plaques émaillées diverses : table d’orientation, plaques de rue, armoiries, plans de village. D’après le guide du céramiste de 1993 ci-dessous, sa production était tout autre :

Pays : France
Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur
Faïencerie : Poterie Tournesol
Année : 1980
Type : Grès
Signature : tampon
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries diverses-Guy Morot

Mr Guy Morot a exercé en tant que potier à Barges en Bourgogne puis est devenu formateur au lycée de Longchamp, il est maintenant propriétaire d’une maison d’hôte à Barges

Pays : France
Région : Bourgogne
Faïencerie : Guy Morot
Année : 1950-1970
Type : Grès
Signature : Barges GM
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries diverses-Thierry Foulon- Faïencerie de Sées

Dans une petite rue de la vieille ville, cette échoppe présente les réalisations de Thierry Foulon, faïencier-décorateur installé à Sées depuis vingt ans. On y trouve des reproductions de faïences traditionnelles, des créations originales, et toutes sortes d’objets, du dé à coudre au pot à pharmacie, décorés entièrement au pinceau. Possibilité de personnaliser tout objet. Un bol ou une assiette à votre effigie ou en souvenir d’un événement c’est possible. Belle collection de bustes du XIXsiècle et de fèves des rois. Une étape insolite et passionnante.

tiré du « petit futé » 2018


  • Pays : France
  • Région : Basse-Normandie
  • Faïencerie : Poterie de Sées
  • Année : Année non disponible
  • Type : Faïence
  • Signature : T. Foulon Sées
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Faïenceries diverses-Poterie des grès rouges

En 2006, André Alary quitte la poterie des Grès Rouges de Meyssac. Il laisse la main à celle qui travaille la terre à ses côtés depuis 1998 : Laëticia Robert, accompagnée depuis maintenant plus de trois ans par Solenn Jos.

En entrant dans la boutique, c’est la quantité de tons et de couleurs des objets qui frappe en premier. Notamment des rouges profonds et des quadrichromies éclatantes. Souriante, Laëticia partage avec enthousiasme sa passion pour cet art.

Elle présente les divers lieux qui font son quotidien. Le magasin au rez-de-chaussée est surplombé par l’atelier, où se trouvent un tour réservé aux démonstrations, le sien et celui de sa collègue, ainsi que les divers fours et espaces de stockage de la terre et des objets.

La gérante décrit les étapes de préparation : un bloc est découpé de pains de terre meuble, pesé, puis posé sur le tour. « On utilise cinq tonnes de terre par an, précise la potière, que l’on reçoit sous forme de pains de vingt kilos ». Ensuite, ce sont les mains des potières qui vont donner, pour chaque objet, la forme qui lui était destinée, avant de l’entreposer sur un étal pour le faire sécher (ce qui dure une à deux semaines). Une première cuisson à 1.000°C durant 10 heures, une couche d’émail et un ultime passage à 1.300°C plus tard, l’objet est inaltérable (mais pas incassable).

Pour les couleurs, il faut savamment doser et jouer sur les couches et les épaisseurs de l’émail et des solutions d’oxydes métalliques, qui sont déposées au pinceau ou projeté en fonction de l’effet désiré.

Tout ce qui se trouve dans l’atelier et dans le magasin provient ainsi du savoir faire et des mains des potières, alliés à un savant mélange de silice, d’alumine et d’oxydes métalliques. Laëticia explique, qu’entre autres, le bleu s’obtient grâce au cobalt, et le vert pâle grâce au cuivre.

Le fond des pots est rouge

Elle dit s’être laissée plus de libertés dans les créations, sur les couleurs en particulier. « J’aime beaucoup ce rouge, il a une force, on l’a beaucoup travaillé récemment », précise-t-elle devant un mur couvert d’objets de toutes formes et tailles d’un rouge profond. « Chaque pièce est unique, c’est aussi ça qui fait notre métier, savoir que la terre, l’émail et les couleurs ne seront jamais strictement identiques

Devant l’impressionnant étalage d’épis de faîtage, dont elle connaît chaque symbolique, et la multitude d’objets, la gérante explique qu’elle est souvent amenée à travailler sur commande pour des couvreurs, des restaurateurs ou encore des particuliers.

Aidées de leurs tournasins, de petits outils de façonnage, et entourées de tournasures (les déchets), il y a fort à parier que les deux femmes qui mêlent traditions et innovations continuent de faire tourner la boutique et les pots de main de maître.

Pratique. Poterie des Grès Rouges, avenue du Quercy à Meyssac. Stages et formations possibles. Renseignements : Tél. 05.55.84.07.57. ou sur www.poterie-meyssac.com

Tiré de « La Montagne » Publié le 08/08/2012 Hugo Cisterne

Pays : France
Région : Limousin
Faïencerie : Poteries de grès rouges
Année :
Type : Grès
Signature : manuscrite incisée Pays de Meyssac
Restauré : non
Etat : Excellent