Renoleau-Delvaux

Production pour la maison Delvaux.
DELVAUX était un prestigieux magasin de vente aux détails de porcelaines et cristaux, installé au 18 de la rue Royale à Paris. Fondé dans les années 1880, il est spécialisé dans la vente des objets d’art courant : verres décorés, faïences, porcelaines et services des maisons Haviland, Montigny le Roi, Baccarat, Choisy le Roi, Fontainebleau, Sèvres, Clichy …..

Entre 1920 et 1930, Delvaux diffusa des vases de sa marque. Un atelier de décoration était installé dans le magasin où des artistes réputées y ont travaillés. La signature était à l’or dans le décor ou gravée au pontil. Les pièces sont toutes signées du nom du magasin et parfois suivie de l’adresse et du nom du créateur.

Cette boutique tiendra sa place jusque dans les années 1970. Près d’un siècle d’existence. Ces produits se sont particulièrement bien exportés aux États-Unis avec des plats amusants représentant les monuments de la ville de Paris. Certains récapitulent les fromages sur une carte de France

Pays : France
Région : Poitou-Charente
Faïencerie : Renoleau
Année : 1900
Type : Faïence
Signature : Delvaux rue royale Paris
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries diverses-François Aubert

Originaire de Montpellier, il y fait ses études aux Beaux Arts. Il s’installe dans le Cantal à Yolet, en juillet 1968. Il y ouvre son atelier dans une vieille grange qu’il restaure. Ses poteries sont produites par coulage avec de la terre rouge de Vierzon ou de l’argile blanche (kaolin). Mr Aubert fabrique ses propres moules en plâtre. Il accueille en stage d’été Geneviève Delbert qui a continué dans cette voie et est devenue potière.
Après avoir contacté Mme Delbert, voici  d’autres informations :

La poterie de François s’ appelait la poterie des volcans ,de la faïence faite au moulage décoré main,cuisson gaz et électrique ,production utilitaire et quelques pièces décoratives.
J’étais décoratrice chez lui dans les années 1976 1977 ,j ai ouvert mon atelier en 1978 et je continue toujours mon activité avec autant de plaisir.(poterie du Pas de Cere à Vic sur Cere Cantal)
J’ ai appris récemment avec beaucoup de tristesse que François était décédé.

  • Pays : France
  • Région : Auvergne-Rhône Alpes
  • Faïencerie : Roland Moreau
  • Année : +ou-1970
  • Type : Faïence
  • Signature : manuscrite
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Faïenceries diverses- Roland Moreau

 Roland Moreau est né en 1941, Après avoir été formé par René Maurel dans les années 1970, il s’installe en 1973 et ouvre sa boutique « La Barbacane », qu’il transforme pour y  installer son fils en restaurant/snack dans les années 1990. Sa production est à la fois utilitaire et artistique, la cuisson se fait dans un four électrique. Roland Moreau travaille seul et n’a pas eu d’apprenti.

Famille d’artiste, la sœur de Mr Moreau, Danielle est une artiste renommée, mariée à Mr Robert Roussil, sculpteur mondialement connu. La famille Moreau habite  la même propriété qu’au début de leur installation.

Quelques noms de potiers qui exercent ou qui ont exercés à Tourrettes sur Loup.

Judith Karolyi, Gilles Quenaon, Paul Badié, Damien Vigroux

Damien Vigroux poterie La Bergerie

 

  • Pays : France
  • Région : PACA
  • Faïencerie : Roland Moreau
  • Année : +ou-1980
  • Type : Grès
  • Signature : manuscrite
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent

Manufactures du Berry – carte routière

 

photo photo

Ce n’est qu’au début du 19me siècle que Vierzon et ses environs virent s’installer des porcelainiers. Depuis, bien des fabriques se sont installées dans le Berry : Vierzon, Saint-genou, Palluaud, Foëcy, La Motte-Beuvron, Mehun-sur-Yèvre, Chartres-sur-Cher, Farges, Allichamps. Toutes ces fabriques rivalisent de qualité et bien souvent d’élégance. (ext : de la page 92 du livre marques et signatures de la porcelaine Française).

LES PIONNIERS :

En 1789, le Suisse Klein installe une porcelainerie dans les dépendances du Chateau de Foëcy près de Vierzon.

Avec l’arrivée de problèmes financiers, le Suisse et banquier Jean-Louis Richard Pillivuyt vient à son secours en 1818. La banque André associée à Pillivuyt est majoritaire (1822) et acquiert en 1933 une autre manufacture installée dans l’Abbaye de Noirlac. J-L Pillivuyt est naturalisé français en 1825.

Entre temps en 1816, grâce à la relation d’un maître de Forges de Vierzon Auberlot et d’un parisien en reconversion Delvincourt, un deuxième établissement voit le jour. Delvincourt en association avec le Berrichon Perrot dirige cette manufacture.

A Chauvigny, en Poitou à la limite du Berry, à vu s’ouvrir en 1826, la poterie faïenciaire Jean Rozier qui s’associe avec son gendre Louis Deshoulière.

 

Faïenceries diverses-La poterie de la Montagne

Ce beurrier est arrivé cassé, il a subit une restauration

La poterie de la Montagne est une entreprise industrielle française du xixe siècle située à Saint Honoré les Bains (Nièvre). Elle fut construite dans sa configuration actuelle à la demande du marquis Antoine Théodore Viel de Lunas d’Espeuilles de 1844 à 1847. En 1834, une première poterie fut créée par le même marquis qui avait fait venir les frères Meyer de Suisse. 900 m² sur 4 étages, ayant pour activité la fabrication de céramiques très diverses, elle cessa son activité en 1926.

Soixante personnes étaient embauchées. La Poterie possède un gros four, deux autres plus petits et un four couché à l’extérieur pour les très grosses pièces. Les postes de travail sont toujours dans le bâtiment.

Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 19951 et en cours de classement en tant que monument historique industriel. Cet édifice est le seul de ce type existant encore en France.

 

  • Pays : France
  • Région : Bourgogne
  • Faïencerie : Poterie de la Montagne
  • Année : 1920
  • Type : Grès
  • Signature : St Honoré
  • Restauré : oui
  • Etat : Excellent

 

Faïenceries étrangères-Maredsous

Antonio Lampecco, le potier de Maredsous,

Dès son arrivée en Belgique en 1948, à l’âge de 16 ans, Antonio Lampecco refuse de travailler à la mine comme la plupart de ses compatriotes italiens. Il veut travailler la terre et poursuivre son apprentissage de potier commencé en Italie. Il trouve du travail comme stagiaire dans une poterie du Hainaut. En 1951, il rejoint l’atelier du peintre Roger Somville à Dour. Au milieu de ces jeunes artistes sortis de l’école de La Cambre, Lampecco découvre un nouveau monde, plus contestataire et politique.
En 1953, il est engagé à l’essai comme potier à l’Abbaye de Maredsous. Quelque 60 ans plus tard, il y est toujours !

Travailler pour l’abbaye bénédictine de Maredsous représente la grande chance de sa vie ! Il participe à la tradition de l’Ecole d’Artisanat et des Métiers d’Art créée en 1903. Pendant une dizaine d’années, jusqu’à la fermeture de l’école en 1964, Lampecco fabrique chopes et cruches tout en bénéficiant des cours dispensés aux élèves par un céramiste français, Richard Owczarek.
Depuis il alterne la fabrication de vaisselle utilitaire à des pièces uniques qu’il expose dans sa galerie de Maredret, mais aussi à travers des manifestations internationales. Depuis 1998, Antonio Lampecco est Associé émérite de l’Académie des Beaux-Arts de Belgique

http://www.mementoproduction.be/site/production-et-distribution-dvd/antonio-lampecco-le-potier-de-maredsous

un film lui est dédié ci-dessus le lien

http://metamorphozes-artcontemporain.com/

 

Pays : Belgique
Région :
Faïencerie : Poterie Maredsous
Année :
Type : Grès
Signature : en creux + étiquette
Restauré : non
Etat : Excellen