Faïencerie du Bourg Joly- Malicorne- décor Rouen

Ce beurrier me laisse un peu perplexe, au départ et au vu de la signature je pensais l’attribuer facilement aux sociétés d’exploitation de Géo Martel voire même à Jacques Martel son fils. J’ai donc demandé confirmation à la petite fille de Géo Martel, Mme Rita Martel Euzet.

Voici sa réponse : Il ne s’agit pas d’une pièce historique de Géo Martel, ni même des sociétés d’exploitation, ni de Jacques Martel, celui-ci signait JMD. Je me tourne donc vers Monsieur Piton F, fin connaisseur de la production Desvroise qui me dit qu’il pourrait s’agir de Jacques Martel ou de certains ouvriers de Géo Martel qui ont quitté l’entreprise et se sont mis à leur compte; sans doute ont-ils emporté quelques moules et réalisé des pièces eux-mêmes (Philippe Lambert, Henri Haigneré, Au plaisir des yeux, Desvres Tradition etc…).

En fait, il s’agit de Jules Moreau à Malicorne 1932-1993

Pays : France
Région : Pays de la Loire
Faïencerie : Du Bourg Joly Malicorne
Année : 1980
Type : Faïence
Signature : Décor Rouen fait main JM
Restauré : non
Etat : Excellent

Malicorne – Pouplard-Béatrix

photo photo

Origines : C’est en 1747 que commence l’aventure de la faïence avec l’installation de Jean Loyseau à Malicorne. Guillaume Rabigot, ancien tourneur de Loyseau et héritier du savoir-faire, développe sa manufacture, dénommée Faiencerie du Bourg-Joly qui sera reprise plusieurs fois. Elle est aujourd’hui la plus ancienne faïencerie de Malicorne. Emile Pouplard acquiert en 1890 la faïencerie des parents de sa femme, Marie-Angèle Beatrix. Leurs productions communes seront signées PBx. (source : wikipédia). Beurrier accidenté sur le couvercle, écusson « à ma vie ».

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Faïencerie : Malicorne
  • Année : + ou- 1890
  • Type : Faïence
  • Signature : PBX
  • Restauré : non
  • Etat : Bon

 

Malicorne – Modèle 3

photo photo

Absence de signature, grâce à la forme de cette pièce et la couleur rouge de la terre, je l’attribue à une production de Malicorne. Au cours du XIXe siècle, les faïenciers de Malicorne reproduisent les modèles à succès de Nevers, Rouen ou Moustiers. La faïence de Malicorne, jusque là utilitaire va peu à peu s’orienter vers des productions plus décoratives. C’est cependant Léon Pouplard, d’abord représentant pour les faïenceries HB de Quimper, qui va systématiser les décors bretons. De nombreux procès opposeront à ce sujet Quimper et Malicorne. Malicorne ne développera cependant pas un style propre, empruntant les décors aussi bien à Quimper qu’à Delft. Source : Wikipédia »

Beurrier présenté au musée de Malicorne,  décor similaire mais forme légèrement différente, pas de bords chantournés. A mon avis période plus récente que celui de ma collection.

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Faïencerie : Malicorne
  • Année : Année non disponible
  • Type : Faïence
  • Signature : Non
  • Restauré : non
  • Etat : Bon

 

Malicorne – petit breton « sous réserve »

photo photo

Petit beurrier H : 12cm, L : 10cm. Terre cuite émaillée couverte gris bleue. Émail grossier, bulles et autres défauts. Travail artisanal. Médaillon avec personnage central breton appelé décor « au petit breton » modèle utilisé fin 19ème. manufacture de Malicorne. Sur l’autre face frise de fleurs. Aucune signature.

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Faïencerie : Malicorne
  • Année : Année non disponible
  • Type : Faïence
  • Signature : Non
  • Restauré : non
  • Etat : Excellent