Faïenceries étrangères-Maredsous

Antonio Lampecco, le potier de Maredsous,

Dès son arrivée en Belgique en 1948, à l’âge de 16 ans, Antonio Lampecco refuse de travailler à la mine comme la plupart de ses compatriotes italiens. Il veut travailler la terre et poursuivre son apprentissage de potier commencé en Italie. Il trouve du travail comme stagiaire dans une poterie du Hainaut. En 1951, il rejoint l’atelier du peintre Roger Somville à Dour. Au milieu de ces jeunes artistes sortis de l’école de La Cambre, Lampecco découvre un nouveau monde, plus contestataire et politique.
En 1953, il est engagé à l’essai comme potier à l’Abbaye de Maredsous. Quelque 60 ans plus tard, il y est toujours !

Travailler pour l’abbaye bénédictine de Maredsous représente la grande chance de sa vie ! Il participe à la tradition de l’Ecole d’Artisanat et des Métiers d’Art créée en 1903. Pendant une dizaine d’années, jusqu’à la fermeture de l’école en 1964, Lampecco fabrique chopes et cruches tout en bénéficiant des cours dispensés aux élèves par un céramiste français, Richard Owczarek.
Depuis il alterne la fabrication de vaisselle utilitaire à des pièces uniques qu’il expose dans sa galerie de Maredret, mais aussi à travers des manifestations internationales. Depuis 1998, Antonio Lampecco est Associé émérite de l’Académie des Beaux-Arts de Belgique

http://www.mementoproduction.be/site/production-et-distribution-dvd/antonio-lampecco-le-potier-de-maredsous

un film lui est dédié ci-dessus le lien

http://metamorphozes-artcontemporain.com/

 

Pays : Belgique
Région :
Faïencerie : Poterie Maredsous
Année :
Type : Grès
Signature : en creux + étiquette
Restauré : non
Etat : Excellen

Faïenceries étrangères-Afrikolor Zambie

Décor de loutre blanche pour ce beurrier, espèce que l’on trouve dans cette région d’Afrique.

Je ne connais pas  l’artisan-potier, mais je sais qu’il existe la Moore Poterry ouverte depuis 1964

Pays : Afrique
Région : Zambie
Faïencerie :
Année :
Type : Grès
Signature :  Au tampon Afrikolor Zambie
Restauré : non
Etat : Excellent

Faïenceries étrangères- Hertig Hans

 

 

 

 

Hans Hertig potier à Courtaman décédé en 1996.

extrait d’un article de 2000 du journal Freiburger Nachrichten

https://www.freiburger-nachrichten.ch/archiv-see/tradition-lebt-wieder-auf

La poterie de Hans Hertig, décédé à Courtaman il y a six ans, était largement connue. Il y a un demi-siècle, il y avait des tasses, des vases, des assiettes et d’autres choses. Maintenant, il y a de la vie dans les pièces de la poterie.
À Courtaman, la poterie est à nouveau

Dorothea Gauch est le nom du potier qui fait revivre la tradition potière à Courtaman. Pendant dix ans, elle a été potière indépendante à Düdingen. Aujourd’hui, elle réutilise le studio et le showroom et vit dans l’appartement voisin de Courtaman.

Dans un coin du showroom, les produits de Hans Hertig sont également présentés à la vente, mais ils révèlent également le fonctionnement de Dorothea Gauch.
Dorothea Gauch maintient un style complètement différent de celui de Hans Hertig. Son prédécesseur avait fabriqué des céramiques suisses traditionnelles; On parle de grès. Celle-ci est cuite à basse température et peut ensuite être peinte.

Pays : Suisse
Canton : Fribourg
Faïencerie :
Année :
Type : poterie vernissée
Signature : Hertig
Restauré : non
Etat : Excellent